Chauffe-eau solaire

Actinergie : entreprise agréée quali sol

 

Non polluante, économique, facilement disponible, renouvelable, telle est l'énergie solaire...

Vous aussi, vous pouvez en tirer profit : le chauffe-eau solaire individuel vous permet de l’utiliser pour la fourniture de votre eau chaude sanitaire. Vous pouvez ainsi réaliser des économies d'énergies conventionnelles. Vous faites un geste pour la planète tout en servant également votre intérêt.

Les chauffe-eau solaires sont des équipements robustes et fiables qui équipent aujourd’hui près de 100 000 maisons en France. Des aides ont été mises en place pour soutenir ceux qui veulent s’équiper. Les régions accordent en effet des aides spécifiques et qui peuvent varier d’une région à l’autre

 

Principe de fonctionnement d'un chauffe eau solaire

 

Le principe de fonctionnement d'un chauffe-eau solaire est relativement simple.

D'abord, il s'agit de capter l'énergie solaire, c'est le rôle des capteurs qui comprennent une plaque et des tubes métalliques (l'absorbeur), qui reçoit les rayons et s'échauffe et d'un coffre rigide, thermiquement isolé. Ensuite, il faut bien transporter la chaleur.

C'est le rôle du circuit primaire, qui est étanche et calorifugé et qui contient de l'eau additionnée d'antigel. Ce liquide s'échauffe au contact des tubes du capteur, puis se dirige vers un ballon de stockage. Grâce à un échangeur thermique, ce liquide cède ses calories solaires à l'eau sanitaire présent dans le ballon. Le liquide primaire alors refroidi repart vers les capteurs pour se chauffer, le ballon stocke ainsi de l'eau chaude. Cette eau chaude qui sera utilisée pour vos besoins sera alors remplacée par de l'eau froide du réseau, réchauffée sur le même principe.

 

Faire circuler le liquide primaire

 

La circulation peut se faire soit de façon naturelle, soit de façon forcée. Dans le premier cas, le liquide caloporteur circule grâce à sa différence de densité avec l'eau du ballon (tant qu'il est plus chaud, il est moins dense, et s'élève donc naturellement). Dans le second cas, une petite pompe électrique, le circulateur, met en mouvement le liquide caloporteur quand il est plus chaud que l'eau sanitaire du ballon.

 

Pallier l'insuffisance d'ensoleillement

 

En cas de grosses périodes défavorables en terme d'ensoleillement, il est toujours bon d'avoir une solution de secours. Le ballon est donc équipé d'un dispositif d'appoint qui prend le relais en cas de besoin (cela peut être une résistance électrique ou un serpentin relié à une chaudière).

 

 

 

 

                                                                                                         

Vous avez droit à des avantages fiscaux

 

Contactez-nous pour en savoir plus et demander une étude complète et personnalisée.

      

             ACTINERGIE « la Petite Simarie » 85770 L’ILE D’ELLE

                       Tél : 02.51.52.54.41.   Port : 06.82.79.43.10